Recettes    /     Portraits    /     Actualités    /    

dessin

lucie baratte

Lucie Baratte, 34 ans, est graphiste et typographe freelance. Elle habite à Lille depuis quelques années après avoir vécu à Paris et travaille en Coworking. Lucie aime travailler sur des projets qui ont du sens : à portée écologique, culturelle, sociale, ou liée à l’entreprenariat innovant, qui correspondent à ses valeurs. C’est une vraie passionnée ! Nous l’avons vite compris lorsque nous avons fait sa connaissance. Nous étions à la recherche d’une agence d’identité visuelle pour notre marque dont le nom n’était même pas encore fixé. Nous avons découvert Lucie par hasard, au détour de nos recherches internet et avons flashé sur “sa patte”. Après l’avoir rencontrée nous avons tout de suite senti que c’était elle ! Nous vous proposons de faire sa connaissance à travers quelques questions ! 

D’où vient ta passion pour la typographie ? 

Quand j’étais petite je voulais être écrivain, j’étais très intéressée par la littérature et les histoires. J’étais déjà fascinée par les mots. Enfant, j’ai su tout de suite que je ferai des études dans l’art ! Après le bac, suite à un exercice sur la création d’alphabet en prépa arts plastiques, j’ai eu un véritable déclic pour la typographie et j’ai alors orienté mon parcours universitaire dans ce domaine. Le dessin de la lettre me fascine complétement. Elle contribue à la mise en forme des histoires. Le design des mots et leur mise en page influencent fortement l’imagination et c’est cela qui me plaît et que j’aime mettre en oeuvre ! 

Quelles sont tes sources d’inspiration ? 

L’inspiration ne cesse jamais ! Elle prend ses sources très vastement, cela va des artistes contemporains, des illustrateurs, de la littérature, en passant par le cinéma, les voyages, la musique, et aussi les photos, les amis, les rencontres. Surtout ce que me racontent mes clients, le sens qu’ils donnent à leur projet, ce qu’ils dégagent et comment je les perçois. Lors de la construction d’une identité visuelle, je puise d’abord dans la typographie, cela me donne l’intuition de l’univers global que je veux construire pour une marque. 

Ton mantra ? 

Cette phrase célèbre de Gandhi : You must be the change you want to see in the world (tu dois être le changement que tu veux voir dans le monde). C’est une intention personnelle. C’est l’image d’une transformation intérieure, c’est un long processus à poursuivre toute sa vie ! 

Quelle a été ta réflexion pour créer l’identité visuelle de Kokoji ? 

L’aventure a démarré avec beaucoup d’échanges avec Carine et Antoine, les valeurs qu’ils souhaitaient mettre en avant à travers Kokoji. Je suis partie dans la création du design de la typo et les illustrations en parallèle. Je voulais que les deux résonnent ensemble dans un univers cohérent. Les formes des fruits Kokoji sont comme découpées dans du papier pour le côté pur, simple, lié aux matières premières utilisées dans les produits. J’ai également joué sur la transparence visible entre les fruits, une valeur fondamentale pour Carine et Antoine, qui permet d’évoquer une certaine abondance, mais tout en légèreté. Les couleurs vives inspirent la joie de vivre, le dynamisme. Le coté farandole dans la disposition des fruits donne un aspect vivant, “punchy“, pour jouer avec l’imagination, stimuler l’envie, la créativité ! Quant à la typo du mot Kokoji, celle-ci est beaucoup plus orientée sur la notion de bien-être, d’équilibre. Par son élégance, elle invoque la notion de qualité des produits. Et tout autour ça danse et ça vit avec les fruits ! Cela permet de jouer avec les valeurs essentielles de Kokoji.

crayoncrayon


Une recette que tu voudrais partager ?

Le carpaccio de betterave ! Je ne sais pas si cela vient de mes origines, mais j’adore cette recette magique car très simple, rapide et délicieuse ! Il faut 4 betteraves pour 6 personnes. Trancher les betteraves très finement à la mandoline et les disposer dans une grande assiette et les faisant légèrement se chevaucher sur les bords. Ciseler de la coriandre fraiche, et la parsemer sur le carpaccio, ainsi que 2 c. à s. de vinaigre balsamique, 4 c. à s. d’huile d’olive, et une pincée de fleur de sel. Réserver au frais avant de servir ! 

betterave

Ton muesli préféré ?

C’est le muesli Kokoji pomme-cannelle ! Je ne suis pourtant pas très amatrice de cannelle d’habitude, mais dans ce muesli, cette pointe est très gourmande !

Ta résolution pour 2016 ?

Aller plus lentement et me concentrer sur l’instant présent. À vrai dire, c’est ma résolution pour chaque année ! Mais cette année, je souhaite continuer à faire le métier que j’aime, avec les gens que j’aime. J’ai aussi envie de mettre à jour mon projet de bouquin sur Janis Joplin. Je souhaite donc poursuivre dans cette voie mais avec un rythme plus lent, tout en étant plus douce avec moi-même, en étant moins pressée. Travailler moins mais en savourant plus, pour vivre mieux ! Aujourd’hui, j’ai cette impression de vivre trop rapidement les choses et de ne pas assez en profiter.

Retrouvez plus d'infos sur Lucie sur son site internet : http://www.kaleidoscopeye.com/

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!
Laissez un commentaire
Captcha