KOKOJI http://kokoji.fr KOKOJI Sun, 21 Jan 2018 09:42:19 +0100 http://backend.userland.com/rss092 fr <![CDATA[KOKOJI]]> http://kokoji.fr/img/logo.jpg http://kokoji.fr <![CDATA[PETIT-DÉJEUNER : AVEZ-VOUS LES BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES LE MATIN ?]]> Boris Jean, naturopathe à Paris, nous explique le rôle du petit-déjeuner au quotidien et les gestes santé à adopter.  "Lorsque vous vous réveillez, votre organisme sort d'un jeûne strict de 6 à 8 heures (durée moyenne du sommeil). Pendant la nuit, votre corps s'est détoxifié en terminant la digestion et en éliminant les acides et autres toxines en excès. Il s'est régénéré aussi en réparant les tissus. Pour accomplir tout ce travail nocturne, il a utilisé l'énergie fournie par les aliments digérés la veille et a éventuellement puisé dans ses réserves. Votre organisme est donc en déficit nutritionnel au démarrage de la journée : c'est pourquoi il est important de recharger les batteries et les stocks en lui fournissant de l'énergie et des nutriments (glucides, protides, lipides, vitamines, minéraux), mais aussi en le réhydratant.   D'ABORD S'HYDRATER Le plus important au réveil, c'est de boire. Evitez d'attaquer par un café qui est agressif pour les muqueuses digestives : c'est comme si vous sautiez du lit et attaquiez la journée par un sprint ! Je recommande un verre d'eau à température ambiante comme premier geste santé. Ensuite, vous pouvez poursuivre par du liquide : infusions, thé verts, laits végétaux (soja, riz, avoine, amande…) froids ou chauds ou un jus de fruits et légumes bio.  Attention à bien choisir des jus de fruits et légumes de qualité, frais, bio et pressés à froid. Par exemple, on adore les jus PAF, qui sont 100% légumes et fruits bio pressés à froid ! Dans la gamme, certains jus sont particulièrement adaptés aux besoins matinaux : AMOUR (pour le côté purifiant des légumes verts), CONFIANCE (qui stimule le système digestif) et LEGERETE (faible en calories si vous avez fait des excès la veille). Mais le plus important est de suivre votre envie ! Pour une assimilation optimale des nombreux nutriments des jus, il est idéal de les boire 10 à 15 minutes avant la partie « solide » de votre petit-déjeuner.   ENSUITE SE NOURRIR Le corps est ensuite totalement prêt à accueillir toutes sortes d'aliments solides. La chronobiologie (étude des rythmes biologiques) nous apprend en effet qu'il produit le matin de l'insuline (pour l'assimilation des sucres), des lipases (digestion des graisses) et des protéases (digestion des protéines). LES CAS PARTICULIERS  "Je n'ai pas faim le matin."  Ne culpabilisez surtout pas ! C'est sans doute que votre organisme (et plus exactement votre système digestif et votre foie) n'est pas prêt à recevoir de la nourriture à ce moment. Le vieil adage "manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, et comme un pauvre le soir" ne concerne pas tout le monde. Les animaux ne mangent que lorsqu'ils ont faim… pas par obligation ! Un verre d'eau à température ambiante est néanmoins absolument nécessaire pour réhydrater vos cellules. Quand la faim arrive un peu plus tard dans la matinée, c'est le moment de prendre une petite collation pour que votre organisme tienne jusqu'au déjeuner (fruits secs, pomme ou banane, oléagineux, quelques pépites de muesli Kokoji…).   "Je n'ai pas le temps de petit déjeuner."  Il existe aussi des solutions ! Prenez avec vous une banane, quelques oléagineux (amandes, noisettes, noix du Brésil…) ou fruits secs (figues, abricots, mangues…) et une bouteille de jus PAF. Ou anticipez le week-end ou la veille : préparez vous du granola maison ou des energy bowls qui sont facilement transportables au bureau ou en déplacement. En magasin bio aussi, vous pourrez trouver des alternatives healthy aux petits-déjeuners cuisinés maison, à emporter facilement. Vos mueslis KOKOJI préférés vous apportent des vitamines, nutriments et minéraux. Ils ne contiennent que des ingrédients naturels, et sont sans sucres ajoutés. Leur déshydratation à basse température permet de conserver leur qualité nutritive. "J'ai l'intestin sensible/irritable." Privilégiez un petit déjeuner léger et sans gluten. C'est le cas des muesli croustillants KOKOJI dont il ne suffit que de 40 à 50 g (l'équivalent de deux grosses cuillères à soupe) pour être bien rassasié et avoir de l'énergie toute la mâtinée, sans petit creux ! Autre exemple : des craquottes de céréales sans gluten (sarrasin, quinoa, riz, châtaigne) tartinées d'un peu de purée d'oléagineux (amandes blanches, sésame blanc) ou un bol de porridge fait de flocons d'avoine mélangés avec du lait végétal réchauffé, une cuillère à soupe de psyllium et une banane.  Vous l'avez compris, le petit déjeuner continental classique (baguette, céréales raffinées…) est donc une habitude à remettre sérieusement en question. Démarrer la journée par des petits déjeuners variés,  sains et revitalisants donnera à chaque fois une note positive à tout le reste de votre journée que se soit au niveau métabolique, énergétique, émotionnel et mental". ]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/petit-dejeuner-avez-vous-les-bonnes-habitudes-alimentaires-le-matin- Thu, 05 Oct 2017 11:23:44 +0000 <![CDATA[Cheesecake cru et vegan au chocolat]]> Voici encore une recette de cheesecake raw (=cru) et vegan que nous adorons ! C'est LA recette festive et réconfortante ! C'est une recette que nous avons faite maintes fois sur la base d'inspirations culinaires et recettes existantes, et sans cesse améliorée jusqu'à obtenir cette version définitive que nous a-do-rons et qui est simple et facile à réaliser ! Et surtout, elle fait l'unanimité, même parmi les non habitués aux "gâteaux bizarres"; entendez par "bizarre" sans lait ni beurre, sans gluten, et... sans cuisson ! Nous vous garantissons que vous régalerez tout le monde ! Comme son nom ne l'indique pas, cette recette est sans fromage, car elle est totalement vegan et à base d'ingrédients 100% naturels et non raffinés (si ce n'est le sirop d'agave ou érable pour sucrer) ! Nous utilisons à la place des noix de cajou prétrempées qui une fois mixées se transforment en pâte onctueuse, avec de l'huile de coco qui a l'avantage de durcir à froid et de donner une bonne consistance au gâteau !  Ingrédients : Base : 65 g de noix de coco rapée 120 g d'amandes 50 g de noix de cajou 210 g de dattes (préalablement dénoyautées) Une pincée de vanille Une pincée de sel 2  c. à s. d'huile de coco Ganache : 100 g d'huile de coco 260 g de noix de cajou trempées pendant 2 à 4h et rincées 150 g de sirop d'agave, ou d'érable Le jus d'1 citron 45 g de poudre de cacao (cru de préférence mais sera aussi très bon avec du cacao classique !) Une pincée de vanille Une pincée de sel Un peu d'eau pour obtenir une texture onctueuse Tout d'abord, préparez la base : A l'aide d'un mixeur, réduire les amandes en farine.  Dans un robot culinaire, mixer ensemble les dattes et les noix les noix de cajou jusqu'à obtenir une texture type "couscous" avec de petits morceaux. Ajouter ensuite le reste des ingrédients et mélanger par à-coups jusqu'à obtenir un mélange homogène. La mixture doit être compacte et pouvoir se mouler. Si elle est trop sèche, ne pas hésiter à ajouter un peu d'eau. Recouvrir un moule circulaire de 20 cm de cellophane. Presser la pâte obtenue dans le fond du moule de façon ferme et bien régulière. Placer le tout au frais pendant la préparation de la ganache. Préparez ensuite la ganache : Mixer tous les ingrédients ensemble dans un mixeur puissant, jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. Enfin, assemblez le cheesecake : Verser la ganache sur la base dans le moule et lisser la surface si besoin. Recouvrir le tout de cellophane et le place dans un réfrigérateur ou congélateur pendant au moins 6 h. Puis démoulez le à l'aide de la cellophane et décorez le comme vous le souhaitez : copeaux de coco, éclats de cacao, fleurs, baies, ...et dégustez !! ]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/cheesecake-cru-et-vegan-au-chocolat Sun, 01 Oct 2017 12:05:44 +0000 <![CDATA[Karine Loda, productrice de kaki à Port-Sainte-Marie (47)]]> Karine a repris l’exploitation familiale en 2003. Celle-ci est certifiée bio depuis le début des années 90. Sur 20 hectares, elle cultive surtout du raisin de table comme le succulent Exalta et aussi des pommes et des kakis. Nous avons justement fait sa connaissance pour ce délicieux fruit. Originaire de Chine, l’arbre a pris le nom de Kaki au Japon au 19e siècle. Il est aussi appelé plaqueminier et il pousse très bien dans le bassin méditerranéen à l’instar de l’olivier et du figuier. Karine a planté ces arbres il y a quelques années déjà.  La variété principalement cultivée est la variété Muscat, très tendre et sucrée. C'est cette variété que nous déshydratons pour les incorporer dans nos mueslis ! Délicieux, frais, c'est aussi un véritable régal une fois déshydraté, avec un parfum encore plus puissant et une saveur très douce. Karine a récemment planté une seconde variété, le Fuyu, plus croquante, mais les arbres encore jeunes ne sont pas encore complètement productifs. La récolte dure 3 semaines à partir de fin novembre. Karine ramasse environ 3 tonnes chaque année. ]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/karine-loda-productrice-de-kaki-a-port-sainte-marie-47 Thu, 17 Nov 2016 12:02:24 +0000 <![CDATA[Cheesecake tout cru à la mangue, vegan et sans gluten]]> Voici notre recette de cheesecake raw (=cru) et vegan fétiche ! C'est une recette que nous avons faite maintes fois sur la base d'inspirations culinaires et recettes existantes, et sans cesse améliorée jusqu'à obtenir cette version définitive que nous a-do-rons et qui est simple et facile à réaliser ! Elle fonctionne bien avec toutes sortes de fruits jaunes : ici la version à la mangue, nous l'avons aussi testée avec des pêches que nous avions congelées ! Elle fonctionne aussi sans doute bien avec de la banane. Comme son nom ne l'indique pas, cette recette est sans fromage, car elle est totalement vegan et à base d'ingrédients 100% naturels et non raffinés (si ce n'est le sucre de fleur de coco) ! Nous utilisons à la place des noix de cajou prétrempées qui une fois mixées se transforment en pâte onctueuse, avec de l'huile de coco qui a l'avantage de durcir à froid et de donner une bonne consistance au gâteau ! Cette recette est aussi sans gluten, et sans cuisson, pour restituer tout le bienfait de ses bons ingrédients. Bref, un délice qui va vous faire du bien aux papilles tout en prenant soin de vous !! On est pas loin de la pâtisserie parfaite non ? ;) Ingrédients : Base : 65 g de noix de coco rapée 120 g d'amandes 50 g de noix de cajou 210 g de dattes (préalablement dénoyautées) Une pincée de vanille Une pincée de sel 2  c. à s. d'huile de coco Ganache : 150 g d'huile de coco 260 de noix de cajou trempées pendant 2 à 4h et rincées 720 g de mangues (ou autre fruit de votre choix) 100 g de sucre de fleur de coco 125 mL de jus de citron Jus d'un citron vert Une pincée de vanille Une pincée de sel     Tout d'abord, préparez la base : A l'aide d'un mixeur, réduire les amandes en farine.  Dans un robot culinaire, mixer ensemble les dattes et les noix les noix de cajou jusqu'à obtenir une texture type "couscous" avec de petits morceaux. Ajouter ensuite le reste des ingrédients et mélanger par à-coups jusqu'à obtenir un mélange homogène. La mixture doit être compacte et pouvoir se mouler. Si elle est trop sèche, ne pas hésiter à ajouter un peu d'eau. Recouvrir un moule circulaire de 20 cm de cellophane. Presser la pâte obtenue dans le fond du moule de façon ferme et bien régulière. Placer le tout au frais pendant la préparation de la ganache. Préparez ensuite la ganache : Mixer tous les ingrédients ensemble dans un mixeur puissant, jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. Enfin, assemblez le cheesecake : Verser la ganache sur la base dans le moule et lisser la surface si besoin. Recouvrir le tout de cellophane et le place dans un réfrigérateur ou congélateur pendant au moins 6 h. Puis démoulez le à l'aide de la cellophane et décorez le comme vous le souhaitez : copeaux de coco, fleurs, baies, ...et dégustez !!]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/cheesecake-tout-cru-a-la-mangue-vegan-et-sans-gluten Mon, 03 Oct 2016 16:11:19 +0000 <![CDATA[Harm van der Horst, producteur de pommes à Saint-Léon]]> Ce jeune hollandais d'origine a repris le Verger de 10 ha à l'été 2015 lors du départ à la retraite des producteurs précédents. Il y était déjà salarié et connaissait bien ce verger certifié bio depuis 2000 ! En bordure de forêt, le verger occupe 10 ha de coteaux exposé au nord sur un riche terroir argilo-calcaire. La forêt au Sud du verger offre un environnement propice à l'agriculture biologique. Près de 12 variétés de pommes y sont produites, Chantecler, Rubinette, Gala, Patte de loup, etc. allant de la plus juteuse à la plus sucrée, il y en a pour tous les goûts ! Harm transforme également sur place du jus de pomme, de la purée de pomme et du vinaigre de cidre à partir des fruits de leur production. On retrouve toutes les saveurs de ce terroir riche dans notre recette pomme-cannelle. Pour en savoir plus sur Harm et ses pommes, RDV sur son site internet : http://www.vente-pomme-bio-47.fr/]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/harm-van-der-horst-producteurs-de-pommes-a-saint-leon Mon, 19 Sep 2016 14:36:41 +0000 <![CDATA[Patrick Aussel et Adrien Vessay, producteurs de noix du Périgord AOP bio à Marcillac-Saint-Quentin (24)]]> Nous sommes littéralement tombés sous le charme de cette petite exploitation de Dordogne, et de ses deux producteurs qui portent des valeurs qui nous sont chères. Patrick a repris l’exploitation de ses parents et il s’est associé en GAEC avec Adrien. Chaque année, il récoltent environ 8 tonnes de Noix du Périgord AOP, véritable renommée dans la région !             Le ramassage des noix se fait en octobre. Après avoir fait vibrer les troncs avec une machine pour faire tomber les noix, celles-ci sont ramassées au sol par une autre. Un passage à la main avec le ramasseur de noix permet de récupérer celles que la machine ne peut pas atteindre.           Les noix sont ensuite lavées, triées et séchées pendant trois jours à moins de 27 °C, puis cassées et “énoisées” à la main.  Leurs vergers sont certifés en agriculture biologique, mais les valeurs d’Adrien et Patrick vont bien au-delà : ils s’inscrivent dans une démarche agroécologique pour non seulement préserver mais véritablement enrichir leur terroir. Concrètement, cela s’illustre notamment par ces pratiques :  Transition énergétique : pâturage des brebis dans leurs vergers, qui évite le passage du tracteur et l’utilisation de carburant ;  Non labour pour préserver les sols et leur activité biologique ;  Pastoralisme, etc. Ils vont plus loin encore dans cette démarche et reçoivent des collègues agriculteurs pour les aider à développer les pratiques de l’agroécologie. C’est tout ce savoir-faire et cette passion qui sont mis en oeuvre au quotidien pour obtenir des noix succulentes ! ]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/patrick-aussel-et-adrien-vessay-producteurs-de-noix-du-perigord-aop-bio-a-marcillac-saint-quentin-24 Mon, 22 Aug 2016 15:02:13 +0000 <![CDATA[Glace vegan au cacao minute]]> Il est possible de réaliser une délicieuse crème glacée au chocolat en quelques minutes et sans sorbetière ! Et pas n'importe quelle crème glacée : vegan, sans gluten, avec avec 100% d'ingrédients sains et naturels et absolument dé-li-cieuse ! Elle sera la meilleure alliée de votre été pour vous faire plaisir sans culpabiliser. Pour la réaliser, très peu d'ingrédients sont nécessaires : - 2 bananes bien mûres préalablement coupées en morceaux et congelées - 2 c.à s. de poudre 100% cacao (idéalement cru pour faire vibrer vos papilles et booster en antioxydants !) - 1 grosse c. à s. de purée de noisette ou d'amande - Quelques pincées de vanille pure en poudre - 1 demi verre de lait végétal - 1 pincée de sel - Optionnel : 2 à 3 c. à c. de sirop d'agave, sucre de coco, miel selon votre goût               Il vous suffit de mettre tous ces ingrédients dans le bol de votre blender et de mixer à pleine puissance pendant quelques secondes, selon la puissance de votre appareil, jusqu'à obtenir un appareil lisse et homogène. Ne pas mixer trop longtemps au risque de trop faire fondre votre glace ! Servez, saupoudrez de votre muesli Kokoji préféré, fermez les yeux et ... savourez ! ]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/glace-vegan-au-cacao-minute Mon, 04 Jul 2016 15:44:57 +0000 <![CDATA[Où trouver mon muesli Kokoji préféré ?]]> Pour vous procurer nos recettes gourmandes, vous pouvez bien entendu commander sur ce site des formules de 3 ou 6 sachets de mueslis, avec possibilité de réserver sur plusieurs mois. Nos mueslis arrivent maintenant petit-à-petit dans vos magasins bio, épiceries fines et magasins spécialisés ! Pour connaître nos points de vente, il vous suffit de jeter un oeil à cette carte que nous mettons à jour au fur et à mesure de nos référencements. Vous souhaitez nous aider à avancer plus vite dans le référencement ? N'hésitez pas à nous suggérer vos magasins et épiceries préférés dans lesquels vous souhaiteriez dénicher du Kokoji ! Et, en complément, vous pouvez aussi leur parler de nous ;) A bientôt dans vos rayons !]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/ou-trouver-mon-muesli-kokoji-prefere- Wed, 22 Jun 2016 12:13:32 +0000 <![CDATA[Jean-René Bielle, producteur de pêches et nectarines bio à Bazens]]> Les pêches et nectarines sont les fruits emblématiques de l’été. Déshydratées, leurs saveurs sont décuplées, c’est un régal ! Nous avons donc créé une recette pour l’été : le délicieux muesli à la pêche ! Nous sommes donc partis à la recherche d’un producteur local de fruits bio… Et nous avons rencontré Jean-René, producteur de pêches et nectarines bio à Bazens, dans un véritable écrin de nature préservée, dans les coteaux du Lot-et-Garonne, à 30 km de notre atelier ! Jean-René est la deuxième génération installée sur le site de Tricaut, à Bazens. L’exploitation familiale, "Trésors des Côteaux" se situe dans le Pays de Serres, limité au Nord par les premiers coteaux surplombant le Lot, au Sud par la Garonne et à l'Est par les plateaux du Quercy blanc. Installé avec sa femme Christine depuis 1979, il va progressivement agrandir la ferme de ses parents, qui pratiquaient de la culture fruitière et de l’élevage sur 9 ha, à 50 puis 84 ha. C’est suite à une intoxication aux traitements chimiques qu’il employait dans ses vergers qu’il amorce une remise en question globale sur la conduite de son exploitation. Convaincu que l’avenir se trouve dans un modèle agricole plus respectueux de l’environnement et des Hommes, il décide de démarrer la conversion de la totalité de sa ferme en agriculture biologique dès 1984. Aujourd’hui associé avec son fils Samuel, il emploie deux salariés en plus de sa femme qui travaille à mi-temps et ses saisonniers pendant les récoltes. Ils produisent de nombreuses variétés de fruits bio : pommes, poires, kiwi, pêches, nectarines, raisin de table, cerises, ainsi que du vin de pays et des céréales. Il faut croire que son modèle aura inspiré d’autres agriculteurs car aujourd’hui, Bazens est classé « Territoire bio engagé » avec une part de surfaces bio les plus importantes, à 40% de la SAU (Surface Agricole Utile) alors qu’en France ce n’est que 4% de la SAU qui est cultivée en bio ! Christine est même à l’origine de l’organisation de la « Foire Bio de Bazens » qui a lieu tous les ans depuis 20 ans ! Ce passionné cultive sur 3 ha plusieurs variétés de pêche et nectarines, jaunes et blanches, comme la « sprincrest », « flavorcrest », « émeraude », « snowqueen », etc. La récolte de chaque variété s’échelonne du 15 juin à mi-aout, et dure une semaine. Cette diversité lui permet ainsi de récolter des fruits délicieux, cueillis à maturité, tout l’été.         ]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/jean-rene-bielle-producteur-de-peches-et-nectarines-bio-a-bazens Wed, 15 Jun 2016 09:49:49 +0000 <![CDATA[Lucie Baratte, graphiste et typographe, créatrice de l’identité visuelle de Kokoji]]> Lucie Baratte, 34 ans, est graphiste et typographe freelance. Elle habite à Lille depuis quelques années après avoir vécu à Paris et travaille en Coworking. Lucie aime travailler sur des projets qui ont du sens : à portée écologique, culturelle, sociale, ou liée à l’entreprenariat innovant, qui correspondent à ses valeurs. C’est une vraie passionnée ! Nous l’avons vite compris lorsque nous avons fait sa connaissance. Nous étions à la recherche d’une agence d’identité visuelle pour notre marque dont le nom n’était même pas encore fixé. Nous avons découvert Lucie par hasard, au détour de nos recherches internet et avons flashé sur “sa patte”. Après l’avoir rencontrée nous avons tout de suite senti que c’était elle ! Nous vous proposons de faire sa connaissance à travers quelques questions !  D’où vient ta passion pour la typographie ?  Quand j’étais petite je voulais être écrivain, j’étais très intéressée par la littérature et les histoires. J’étais déjà fascinée par les mots. Enfant, j’ai su tout de suite que je ferai des études dans l’art ! Après le bac, suite à un exercice sur la création d’alphabet en prépa arts plastiques, j’ai eu un véritable déclic pour la typographie et j’ai alors orienté mon parcours universitaire dans ce domaine. Le dessin de la lettre me fascine complétement. Elle contribue à la mise en forme des histoires. Le design des mots et leur mise en page influencent fortement l’imagination et c’est cela qui me plaît et que j’aime mettre en oeuvre !  Quelles sont tes sources d’inspiration ?  L’inspiration ne cesse jamais ! Elle prend ses sources très vastement, cela va des artistes contemporains, des illustrateurs, de la littérature, en passant par le cinéma, les voyages, la musique, et aussi les photos, les amis, les rencontres. Surtout ce que me racontent mes clients, le sens qu’ils donnent à leur projet, ce qu’ils dégagent et comment je les perçois. Lors de la construction d’une identité visuelle, je puise d’abord dans la typographie, cela me donne l’intuition de l’univers global que je veux construire pour une marque.  Ton mantra ?  Cette phrase célèbre de Gandhi : You must be the change you want to see in the world (tu dois être le changement que tu veux voir dans le monde). C’est une intention personnelle. C’est l’image d’une transformation intérieure, c’est un long processus à poursuivre toute sa vie !  Quelle a été ta réflexion pour créer l’identité visuelle de Kokoji ?  L’aventure a démarré avec beaucoup d’échanges avec Carine et Antoine, les valeurs qu’ils souhaitaient mettre en avant à travers Kokoji. Je suis partie dans la création du design de la typo et les illustrations en parallèle. Je voulais que les deux résonnent ensemble dans un univers cohérent. Les formes des fruits Kokoji sont comme découpées dans du papier pour le côté pur, simple, lié aux matières premières utilisées dans les produits. J’ai également joué sur la transparence visible entre les fruits, une valeur fondamentale pour Carine et Antoine, qui permet d’évoquer une certaine abondance, mais tout en légèreté. Les couleurs vives inspirent la joie de vivre, le dynamisme. Le coté farandole dans la disposition des fruits donne un aspect vivant, “punchy“, pour jouer avec l’imagination, stimuler l’envie, la créativité ! Quant à la typo du mot Kokoji, celle-ci est beaucoup plus orientée sur la notion de bien-être, d’équilibre. Par son élégance, elle invoque la notion de qualité des produits. Et tout autour ça danse et ça vit avec les fruits ! Cela permet de jouer avec les valeurs essentielles de Kokoji. Une recette que tu voudrais partager ? Le carpaccio de betterave ! Je ne sais pas si cela vient de mes origines, mais j’adore cette recette magique car très simple, rapide et délicieuse ! Il faut 4 betteraves pour 6 personnes. Trancher les betteraves très finement à la mandoline et les disposer dans une grande assiette et les faisant légèrement se chevaucher sur les bords. Ciseler de la coriandre fraiche, et la parsemer sur le carpaccio, ainsi que 2 c. à s. de vinaigre balsamique, 4 c. à s. d’huile d’olive, et une pincée de fleur de sel. Réserver au frais avant de servir !  Ton muesli préféré ? C’est le muesli Kokoji pomme-cannelle ! Je ne suis pourtant pas très amatrice de cannelle d’habitude, mais dans ce muesli, cette pointe est très gourmande ! Ta résolution pour 2016 ? Aller plus lentement et me concentrer sur l’instant présent. À vrai dire, c’est ma résolution pour chaque année ! Mais cette année, je souhaite continuer à faire le métier que j’aime, avec les gens que j’aime. J’ai aussi envie de mettre à jour mon projet de bouquin sur Janis Joplin. Je souhaite donc poursuivre dans cette voie mais avec un rythme plus lent, tout en étant plus douce avec moi-même, en étant moins pressée. Travailler moins mais en savourant plus, pour vivre mieux ! Aujourd’hui, j’ai cette impression de vivre trop rapidement les choses et de ne pas assez en profiter. Retrouvez plus d'infos sur Lucie sur son site internet : http://www.kaleidoscopeye.com/]]> http://kokoji.fr/fr/blog/post/lucie-baratte-graphiste-et-typographe-creatrice-de-lidentite-visuelle-de-kokoji Fri, 01 Jan 2016 12:02:30 +0000