KOKOJI https://kokoji.fr KOKOJI Fri, 27 Apr 2018 10:38:36 +0200 http://backend.userland.com/rss092 fr <![CDATA[KOKOJI]]> https://kokoji.fr/img/logo.jpg https://kokoji.fr <![CDATA[Smoothie ananas banane et kiwi au muesli banane vanille]]> Pour bien démarrer cette journée, que dites-vous d’essayer notre recette de smoothie ananas-banane-kiwi agrémenté de notre muesli Kokoji Banane-Vanille ? Facile et rapide à réaliser, il suffit de tout mixer !   Recette Smoothie ananas-banane-kiwi au muesli Banane-Vanille Kokoji Pour 2 personnes : Ingrédients : 200 g d’ananas (soit ½ ananas frais) 100 g de banane (soit 1 banane) 50 g de kiwi (soit 1 kiwi) 250 ml de lait d’amande 60 g de muesli croustillant banane-vanille Kokoji 100 g de glaçons Commencez par éplucher le kiwi et le couper grossièrement en morceaux. Coupez également l’ananas et la banane en morceaux. Il suffit maintenant de mixer tous les ingrédients à vitesse maximale à l'aide de votre blender, servez et le tour est joué ! ]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/smoothie-ananas-banane Tue, 24 Apr 2018 09:41:01 +0000 <![CDATA[Carottes parfumées au romarin et graines de millet]]> Pour 2-3 personnes. Ingrédients : 10 carottes 2 oignons 20 petites pommes de terre à chair ferme (type grenaille) 2 branches de romarin frais 80 ml d’huile d’olive 250 g de millet 1 poignée de pousses d’épinards sel & poivre Commencez par préchauffer votre four à 180°. Pendant ce temps, lavez correctement vos légumes.    Epluchez les carottes, coupez les oignons en rondelles et hachez grossièrement les épinards à la main. Enfin, coupez les pommes de terre en 2.  (La peau de la grenaille est tellement fine que vous pouvez la manger ^^). Prélevez les feuilles de romarin. Pour cela, pincez le haut du brin avec une main et enroulez les doigts de l'autre main autour de la tige, juste en dessous de la pointe. Faites glisser vos doigts vers le bas en serrant doucement pour enlever les feuilles. Sur la plaque de votre four, disposez un papier sulfurisé avant d’y déposer les carottes. Aspergez-les de 10 ml d’huile d’olive, salez, poivrez et ajoutez les feuilles de romarin fraîchement coupées.    Dans un plat à mettre au four, mettez les pommes de terre, assaisonnez généreusement avec environ 70 ml d’huile d’olive, du sel et du poivre. Enfournez le tout pendant environ 30 minutes à 180°. Pour être certain que les pommes de terre soient suffisamment cuites, il vous suffit de planter la pointe d’un couteau pointu à l’intérieur. Si le cœur est bien tendre, c’est cuit !  Puis, dans une poêle, chauffez environ 10 ml l'huile d'olive avant de rajouter les rondelles d’oignons. Laissez chauffer à feu moyen jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Maintenant, vous pouvez cuire le millet dans une casserole d’eau bouillante, en suivant les indications de temps indiquées sur le paquet. Egouttez et réservez. Dans un grand bol ou saladier, mélangez le millet, les pommes de terre, les oignons et les pousses d’épinards.   Il ne vous reste plus qu’à dresser ! Pour cela disposez d’abord les carottes, ensuite sur le dessus garnissez avec quelques généreuses cuillerées du mélange fait préalablement. Nous avons accompagné cette recette de nos crackers Kokoji tomate à la provençale pour se donner un avant-goût de soleil d'été... Et voilà, c’est parfait pour un lunch léger et équilibré ! ]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/carottes-parfumees-au-romarin-et-graines-de-millet Mon, 09 Apr 2018 16:45:29 +0000 <![CDATA[Perles de tapioca au lait de coco infusées à la citronnelle et morceaux de muesli Kokoji cacao-noisette]]> Pour 2 personnes. Ingrédients : 400 ml de lait de coco 40 g de perles de tapioca (de la taille d’une bille) 1 bâton de citronnelle 50 g de sirop d’agave quelques morceaux de muesli Kokoji cacao-noisette par exemple (pour la garniture) 2 fraises (optionnel/selon la saison) Dans une petite casserole, mélangez les perles de tapioca et le lait de coco et laissez tremper pendant environ 1 nuit. Le lendemain, lavez la citronnelle, épluchez les 2 premières feuilles et coupez en 2 dans le sens de la longueur en prenant soin d’enlever le bout trop dur et le haut de la tige. Ajoutez dans la casserole le sirop d’agave et la citronnelle pour que sa saveur puisse infuser dans le lait de coco. A feu moyen, portez le tout à ébullition en remuant constamment avec une cuillère en bois. Laissez cuire jusqu’à ce que les billes de tapioca deviennent totalement translucides. Cela peut prendre environ 20 minutes... Retirez du feu et laissez encore infuser et refroidir 10 minutes supplémentaires. Retirez les morceaux de citronnelle. Il suffit maintenant de verser ce mélange dans de jolis petits récipients, de couvrir et de laisser refroidir quelques heures au frigo. Juste avant de servir, disposez les morceaux de muesli Kokoji sur le dessus... Et voilà, c’est prêt !]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/perles-de-tapioca-au-lait-de-coco-infusees-a-la-citronnelle-et-morceaux-de-muesli-kokoji-cacao-noisette Mon, 09 Apr 2018 16:23:20 +0000 <![CDATA[Soupe de laitue au mix salé gingembre curcuma Kokoji]]> Pour 2 personnes: Ingrédients: ●      1 petite laitue ●      1 branche de céleri ●      1 oignon ●      2 blancs de poireaux ●      1 pomme de terre ●      1 filet d'huile d'olive ●      1 brin de persil ●      1 peu de Mix salé gingembre curcuma Kokoji ●      700 ml d’eau environ   Commencez par laver tous vos légumes, épluchez la pomme de terre et l’oignon et le poireau. Coupez l'ensemble des légumes en morceaux. Dans une grande casserole, faites revenir l’oignon avec un filet d’huile d’olive pendant 5 minutes à feu moyen. Ajoutez ensuite le reste des ingrédients. Salez et poivrez avant de laisser mijoter avec un couvercle pendant environ 30 minutes. Pour terminer, mixez le tout ! Servez bien chaud ! Ajoutez un peu persil et un filet d’huile d’olive pour la déco ainsi quelques morceaux notre mix salé gingembre curcuma pour rajouter un peu de croquant ! Et voilà ! ]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/soupe-de-laitue-au-mix-sale-gingembre-curcuma-kokoji Mon, 26 Mar 2018 16:41:10 +0000 <![CDATA[PETIT-DÉJEUNER : AVEZ-VOUS LES BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES LE MATIN ?]]> Boris Jean, naturopathe à Paris, nous explique le rôle du petit-déjeuner au quotidien et les gestes santé à adopter.  "Lorsque vous vous réveillez, votre organisme sort d'un jeûne strict de 6 à 8 heures (durée moyenne du sommeil). Pendant la nuit, votre corps s'est détoxifié en terminant la digestion et en éliminant les acides et autres toxines en excès. Il s'est régénéré aussi en réparant les tissus. Pour accomplir tout ce travail nocturne, il a utilisé l'énergie fournie par les aliments digérés la veille et a éventuellement puisé dans ses réserves. Votre organisme est donc en déficit nutritionnel au démarrage de la journée : c'est pourquoi il est important de recharger les batteries et les stocks en lui fournissant de l'énergie et des nutriments (glucides, protides, lipides, vitamines, minéraux), mais aussi en le réhydratant.   D'ABORD S'HYDRATER Le plus important au réveil, c'est de boire. Evitez d'attaquer par un café qui est agressif pour les muqueuses digestives : c'est comme si vous sautiez du lit et attaquiez la journée par un sprint ! Je recommande un verre d'eau à température ambiante comme premier geste santé. Ensuite, vous pouvez poursuivre par du liquide : infusions, thé verts, laits végétaux (soja, riz, avoine, amande…) froids ou chauds ou un jus de fruits et légumes bio.  Attention à bien choisir des jus de fruits et légumes de qualité, frais, bio et pressés à froid. Par exemple, on adore les jus PAF, qui sont 100% légumes et fruits bio pressés à froid ! Dans la gamme, certains jus sont particulièrement adaptés aux besoins matinaux : AMOUR (pour le côté purifiant des légumes verts), CONFIANCE (qui stimule le système digestif) et LEGERETE (faible en calories si vous avez fait des excès la veille). Mais le plus important est de suivre votre envie ! Pour une assimilation optimale des nombreux nutriments des jus, il est idéal de les boire 10 à 15 minutes avant la partie « solide » de votre petit-déjeuner.   ENSUITE SE NOURRIR Le corps est ensuite totalement prêt à accueillir toutes sortes d'aliments solides. La chronobiologie (étude des rythmes biologiques) nous apprend en effet qu'il produit le matin de l'insuline (pour l'assimilation des sucres), des lipases (digestion des graisses) et des protéases (digestion des protéines). LES CAS PARTICULIERS  "Je n'ai pas faim le matin."  Ne culpabilisez surtout pas ! C'est sans doute que votre organisme (et plus exactement votre système digestif et votre foie) n'est pas prêt à recevoir de la nourriture à ce moment. Le vieil adage "manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, et comme un pauvre le soir" ne concerne pas tout le monde. Les animaux ne mangent que lorsqu'ils ont faim… pas par obligation ! Un verre d'eau à température ambiante est néanmoins absolument nécessaire pour réhydrater vos cellules. Quand la faim arrive un peu plus tard dans la matinée, c'est le moment de prendre une petite collation pour que votre organisme tienne jusqu'au déjeuner (fruits secs, pomme ou banane, oléagineux, quelques pépites de muesli Kokoji…).   "Je n'ai pas le temps de petit déjeuner."  Il existe aussi des solutions ! Prenez avec vous une banane, quelques oléagineux (amandes, noisettes, noix du Brésil…) ou fruits secs (figues, abricots, mangues…) et une bouteille de jus PAF. Ou anticipez le week-end ou la veille : préparez vous du granola maison ou des energy bowls qui sont facilement transportables au bureau ou en déplacement. En magasin bio aussi, vous pourrez trouver des alternatives healthy aux petits-déjeuners cuisinés maison, à emporter facilement. Vos mueslis KOKOJI préférés vous apportent des vitamines, nutriments et minéraux. Ils ne contiennent que des ingrédients naturels, et sont sans sucres ajoutés. Leur déshydratation à basse température permet de conserver leur qualité nutritive. "J'ai l'intestin sensible/irritable." Privilégiez un petit déjeuner léger et sans gluten. C'est le cas des muesli croustillants KOKOJI dont il ne suffit que de 40 à 50 g (l'équivalent de deux grosses cuillères à soupe) pour être bien rassasié et avoir de l'énergie toute la mâtinée, sans petit creux ! Autre exemple : des craquottes de céréales sans gluten (sarrasin, quinoa, riz, châtaigne) tartinées d'un peu de purée d'oléagineux (amandes blanches, sésame blanc) ou un bol de porridge fait de flocons d'avoine mélangés avec du lait végétal réchauffé, une cuillère à soupe de psyllium et une banane.  Vous l'avez compris, le petit déjeuner continental classique (baguette, céréales raffinées…) est donc une habitude à remettre sérieusement en question. Démarrer la journée par des petits déjeuners variés,  sains et revitalisants donnera à chaque fois une note positive à tout le reste de votre journée que se soit au niveau métabolique, énergétique, émotionnel et mental". ]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/petit-dejeuner-avez-vous-les-bonnes-habitudes-alimentaires-le-matin- Thu, 05 Oct 2017 11:23:44 +0000 <![CDATA[Cheesecake cru et vegan au chocolat]]> Voici encore une recette de cheesecake raw (=cru) et vegan que nous adorons ! C'est LA recette festive et réconfortante ! C'est une recette que nous avons faite maintes fois sur la base d'inspirations culinaires et recettes existantes, et sans cesse améliorée jusqu'à obtenir cette version définitive que nous a-do-rons et qui est simple et facile à réaliser ! Et surtout, elle fait l'unanimité, même parmi les non habitués aux "gâteaux bizarres"; entendez par "bizarre" sans lait ni beurre, sans gluten, et... sans cuisson ! Nous vous garantissons que vous régalerez tout le monde ! Comme son nom ne l'indique pas, cette recette est sans fromage, car elle est totalement vegan et à base d'ingrédients 100% naturels et non raffinés (si ce n'est le sirop d'agave ou érable pour sucrer) ! Nous utilisons à la place des noix de cajou prétrempées qui une fois mixées se transforment en pâte onctueuse, avec de l'huile de coco qui a l'avantage de durcir à froid et de donner une bonne consistance au gâteau !  Ingrédients : Base : 65 g de noix de coco rapée 120 g d'amandes 50 g de noix de cajou 210 g de dattes (préalablement dénoyautées) Une pincée de vanille Une pincée de sel 2  c. à s. d'huile de coco Ganache : 100 g d'huile de coco 260 g de noix de cajou trempées pendant 2 à 4h et rincées 150 g de sirop d'agave, ou d'érable Le jus d'1 citron 45 g de poudre de cacao (cru de préférence mais sera aussi très bon avec du cacao classique !) Une pincée de vanille Une pincée de sel Un peu d'eau pour obtenir une texture onctueuse Tout d'abord, préparez la base : A l'aide d'un mixeur, réduire les amandes en farine.  Dans un robot culinaire, mixer ensemble les dattes et les noix les noix de cajou jusqu'à obtenir une texture type "couscous" avec de petits morceaux. Ajouter ensuite le reste des ingrédients et mélanger par à-coups jusqu'à obtenir un mélange homogène. La mixture doit être compacte et pouvoir se mouler. Si elle est trop sèche, ne pas hésiter à ajouter un peu d'eau. Recouvrir un moule circulaire de 20 cm de cellophane. Presser la pâte obtenue dans le fond du moule de façon ferme et bien régulière. Placer le tout au frais pendant la préparation de la ganache. Préparez ensuite la ganache : Mixer tous les ingrédients ensemble dans un mixeur puissant, jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. Enfin, assemblez le cheesecake : Verser la ganache sur la base dans le moule et lisser la surface si besoin. Recouvrir le tout de cellophane et le place dans un réfrigérateur ou congélateur pendant au moins 6 h. Puis démoulez le à l'aide de la cellophane et décorez le comme vous le souhaitez : copeaux de coco, éclats de cacao, fleurs, baies, ...et dégustez !! ]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/cheesecake-cru-et-vegan-au-chocolat Sun, 01 Oct 2017 12:05:44 +0000 <![CDATA[Karine Loda, productrice de kaki à Port-Sainte-Marie (47)]]> Karine a repris l’exploitation familiale en 2003. Celle-ci est certifiée bio depuis le début des années 90. Sur 20 hectares, elle cultive surtout du raisin de table comme le succulent Exalta et aussi des pommes et des kakis. Nous avons justement fait sa connaissance pour ce délicieux fruit. Originaire de Chine, l’arbre a pris le nom de Kaki au Japon au 19e siècle. Il est aussi appelé plaqueminier et il pousse très bien dans le bassin méditerranéen à l’instar de l’olivier et du figuier. Karine a planté ces arbres il y a quelques années déjà.  La variété principalement cultivée est la variété Muscat, très tendre et sucrée. C'est cette variété que nous déshydratons pour les incorporer dans nos mueslis ! Délicieux, frais, c'est aussi un véritable régal une fois déshydraté, avec un parfum encore plus puissant et une saveur très douce. Karine a récemment planté une seconde variété, le Fuyu, plus croquante, mais les arbres encore jeunes ne sont pas encore complètement productifs. La récolte dure 3 semaines à partir de fin novembre. Karine ramasse environ 3 tonnes chaque année. ]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/karine-loda-productrice-de-kaki-a-port-sainte-marie-47 Thu, 17 Nov 2016 12:02:24 +0000 <![CDATA[Cheesecake tout cru à la mangue, vegan et sans gluten]]> Voici notre recette de cheesecake raw (=cru) et vegan fétiche ! C'est une recette que nous avons faite maintes fois sur la base d'inspirations culinaires et recettes existantes, et sans cesse améliorée jusqu'à obtenir cette version définitive que nous a-do-rons et qui est simple et facile à réaliser ! Elle fonctionne bien avec toutes sortes de fruits jaunes : ici la version à la mangue, nous l'avons aussi testée avec des pêches que nous avions congelées ! Elle fonctionne aussi sans doute bien avec de la banane. Comme son nom ne l'indique pas, cette recette est sans fromage, car elle est totalement vegan et à base d'ingrédients 100% naturels et non raffinés (si ce n'est le sucre de fleur de coco) ! Nous utilisons à la place des noix de cajou prétrempées qui une fois mixées se transforment en pâte onctueuse, avec de l'huile de coco qui a l'avantage de durcir à froid et de donner une bonne consistance au gâteau ! Cette recette est aussi sans gluten, et sans cuisson, pour restituer tout le bienfait de ses bons ingrédients. Bref, un délice qui va vous faire du bien aux papilles tout en prenant soin de vous !! On est pas loin de la pâtisserie parfaite non ? ;) Ingrédients : Base : 65 g de noix de coco rapée 120 g d'amandes 50 g de noix de cajou 210 g de dattes (préalablement dénoyautées) Une pincée de vanille Une pincée de sel 2  c. à s. d'huile de coco Ganache : 150 g d'huile de coco 260 de noix de cajou trempées pendant 2 à 4h et rincées 720 g de mangues (ou autre fruit de votre choix) 100 g de sucre de fleur de coco 125 mL de jus de citron Jus d'un citron vert Une pincée de vanille Une pincée de sel     Tout d'abord, préparez la base : A l'aide d'un mixeur, réduire les amandes en farine.  Dans un robot culinaire, mixer ensemble les dattes et les noix les noix de cajou jusqu'à obtenir une texture type "couscous" avec de petits morceaux. Ajouter ensuite le reste des ingrédients et mélanger par à-coups jusqu'à obtenir un mélange homogène. La mixture doit être compacte et pouvoir se mouler. Si elle est trop sèche, ne pas hésiter à ajouter un peu d'eau. Recouvrir un moule circulaire de 20 cm de cellophane. Presser la pâte obtenue dans le fond du moule de façon ferme et bien régulière. Placer le tout au frais pendant la préparation de la ganache. Préparez ensuite la ganache : Mixer tous les ingrédients ensemble dans un mixeur puissant, jusqu'à obtenir une pâte bien lisse. Enfin, assemblez le cheesecake : Verser la ganache sur la base dans le moule et lisser la surface si besoin. Recouvrir le tout de cellophane et le place dans un réfrigérateur ou congélateur pendant au moins 6 h. Puis démoulez le à l'aide de la cellophane et décorez le comme vous le souhaitez : copeaux de coco, fleurs, baies, ...et dégustez !!]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/cheesecake-tout-cru-a-la-mangue-vegan-et-sans-gluten Mon, 03 Oct 2016 16:11:19 +0000 <![CDATA[Harm van der Horst, producteur de pommes à Saint-Léon]]> Ce jeune hollandais d'origine a repris le Verger de 10 ha à l'été 2015 lors du départ à la retraite des producteurs précédents. Il y était déjà salarié et connaissait bien ce verger certifié bio depuis 2000 ! En bordure de forêt, le verger occupe 10 ha de coteaux exposé au nord sur un riche terroir argilo-calcaire. La forêt au Sud du verger offre un environnement propice à l'agriculture biologique. Près de 12 variétés de pommes y sont produites, Chantecler, Rubinette, Gala, Patte de loup, etc. allant de la plus juteuse à la plus sucrée, il y en a pour tous les goûts ! Harm transforme également sur place du jus de pomme, de la purée de pomme et du vinaigre de cidre à partir des fruits de leur production. On retrouve toutes les saveurs de ce terroir riche dans notre recette pomme-cannelle. Pour en savoir plus sur Harm et ses pommes, RDV sur son site internet : http://www.vente-pomme-bio-47.fr/]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/harm-van-der-horst-producteurs-de-pommes-a-saint-leon Mon, 19 Sep 2016 14:36:41 +0000 <![CDATA[Patrick Aussel et Adrien Vessay, producteurs de noix du Périgord AOP bio à Marcillac-Saint-Quentin (24)]]> Nous sommes littéralement tombés sous le charme de cette petite exploitation de Dordogne, et de ses deux producteurs qui portent des valeurs qui nous sont chères. Patrick a repris l’exploitation de ses parents et il s’est associé en GAEC avec Adrien. Chaque année, il récoltent environ 8 tonnes de Noix du Périgord AOP, véritable renommée dans la région !             Le ramassage des noix se fait en octobre. Après avoir fait vibrer les troncs avec une machine pour faire tomber les noix, celles-ci sont ramassées au sol par une autre. Un passage à la main avec le ramasseur de noix permet de récupérer celles que la machine ne peut pas atteindre.           Les noix sont ensuite lavées, triées et séchées pendant trois jours à moins de 27 °C, puis cassées et “énoisées” à la main.  Leurs vergers sont certifés en agriculture biologique, mais les valeurs d’Adrien et Patrick vont bien au-delà : ils s’inscrivent dans une démarche agroécologique pour non seulement préserver mais véritablement enrichir leur terroir. Concrètement, cela s’illustre notamment par ces pratiques :  Transition énergétique : pâturage des brebis dans leurs vergers, qui évite le passage du tracteur et l’utilisation de carburant ;  Non labour pour préserver les sols et leur activité biologique ;  Pastoralisme, etc. Ils vont plus loin encore dans cette démarche et reçoivent des collègues agriculteurs pour les aider à développer les pratiques de l’agroécologie. C’est tout ce savoir-faire et cette passion qui sont mis en oeuvre au quotidien pour obtenir des noix succulentes ! ]]> https://kokoji.fr/fr/blog/post/patrick-aussel-et-adrien-vessay-producteurs-de-noix-du-perigord-aop-bio-a-marcillac-saint-quentin-24 Mon, 22 Aug 2016 15:02:13 +0000